Kyusho Justu WUKF

REFERENT NATIONAL : Mr Steve COHARD

Steve COCHARD pratique le karaté et les Arts de Défense depuis 32 ans. Il a commencé son apprentissage du KYUSHO en 2005. Ayant apprit cette Discipline de plusieurs grand Professeurs, il est depuis plusieurs années l’élève direct de Jean Paul BINDEL Hanshi, 10ème dan de la Discipline et Pionnier en France et certains pays d’Europe.

Steve COCHARD : 06.78.82.02.91 – kyushoacademie21@gmail.com

Nous connaissons cette Discipline sous plusieurs noms selon sa provenance. Kyusho à Okinawa, , Dim-mak en Chine, Keupso en Corée, Huyet au Vietnam … Le kyusho est une science avancée du combat qui sollicite les points d’acupuncture comme des cibles à attaquer. On le voit et le traduit suivant comme un travail de self défense ultime.

« Kyusho Jitsu » est le nom donné par HOHAN SOKEN , un maître de karaté spécialiste du style de la Grue Blanche . Il est donc la version moderne du Dim Mak , qui elle est une ancienne discipline chinoise. Les anciens maîtres conscients du danger ont prient le soin de cacher cette pratique dans des formes comme , les katas par exemple.

En raison de leur vulnérabilité et des conséquences plus ou moins graves que peuvent entraîner les attaques portées sur ces points. Funakoshi Gichin , fondateur du shotokan karaté , cite 40 de ces points ( jintai kyusho ) , qui sont les plus importants, mais on en répertorie beaucoup plus . Ce sont ces même points , correspondant à des points d’acupuncture , qui peuvent être soignés par l’application de techniques du Kuatsu ou Kappo.

L’étude du Kyusho Jutsu requiert beaucoup de travail , de patience , de recherche personnel et surtout de prudence et précaution en ce qui concerne sa pratique . Il faut être encadrer par des professeurs qualifiés.

Le kyusho Jutsu est basé sur les théories et concepts extrême orientaux. De leur point de vue l’attaque des points d’acupuncture interrompt le flux du Ki et créé un dysfonctionnement d’un méridien , ce qui affecterai ou stopperai provisoirement le fonctionnement d’un organe. D’un point de vu occidentale , nous pouvons l’expliquer par la compréhension de ces effets et de son fonctionnement sur le système nerveux .

La partie intégrante et constitutive du « kempo », le kyusho est à l’origine du karaté japonais , tel que nous le connaissons aujourd’hui. Un art secret transmis par un maître à une poignée de disciples. Elles transparaissent ici les là dans les katas de karaté. Par ailleurs dans les livres de maître Funakoshi ( fondateur du style shotokan ) il parle très souvent des points vitaux qui font partie intégrante de l’apprentissage du karaté . – exemple de livre * Karaté Do Kyohan* le texte fondateur sur la voie de la main vide.

l’Apprentissage du Kyusho Jutsu à la WUKFF est structuré par un programme technique allant de la ceinture jaune à la ceinture noire 7ème Dan-WUKF. Il comprend l’étude des katsus , des méridiens , des différents points des bras , de la tête , du corps , des jambes … La théories des 5 éléments , des polarités yin/yang , des quadrants , des différents cycles, le kiai jutsu … Le Kyusho Jutsu à cette avantage de pouvoir s’adapter à toutes les disciplines ou sports de combat.


%d blogueurs aiment cette page :